Le bédo électronique légal selon le ministère de la santé

Le Ministère de la Santé français a confirmé la légalisation du joint électronique. L’e-liquide faisant la controverse ne contient pas de THC mais une molécule inoffensive et non psychoactive nommée CBD.

Le cannabidol est une substance chimique bénéficiant d’un vide juridique dans l’hexagone et elle fait polémique. Certaines recharges pour cigarette électronique proposées à la vente en contiennent et ceci a provoqué une volonté d’interdiction de la part de l’Agence Nationale du Médicament. Le gouvernement a cependant déclaré qu’il n’y avait pas de danger à en consommer, à condition que le produit ne dépasse pas 0,2 % de tétrahydrocannabinol.

Il existe des dizaines de principes actifs dans le cannabis et ceux appartenant à la classe des cannabinoïdes sont les plus connus et étudiés. Dans le cas présent, ce n’est pas un pétard et de la weed légal à proprement parler. Il n’y a donc aucun risque d’avoir les mêmes effets que la fumette, puisque le CBD ne ralentit guère le système nerveux. Seule une légère somnolence est à craindre selon les experts en addictologie et il faudrait donc éviter de l’utiliser au volant par précaution. De futurs contrôles et de nouveaux seuils de dose limite devraient être décidés par les autorités sanitaires dans un avenir proche.

http://www.20minutes.fr/sante/2178439-20171129-cannabis-joint-electronique-apparait-comme-legal-affirme-ministere-sante
« joint électronique légal » 200 ++urgent1++