La blockchain pour protéger et rémunérer le contenu multimédia

La technologie blockchain fait beaucoup parler d’elle avec les crypto-monnaies. Elle pourrait aussi révolutionner le monde du film et de la série. Ce système décentralisé va sans doute porter un coup dur à la télévision et aux gros services comme Amazon Prime Video

Le blockchain s’est d’abord illustré grâce aux monnaies virtuelles. Cette technologie repose avant tout sur un aspect communautaire et le principe de confiance entre pairs. Il n’y a pas besoin d’une autorité centrale dominante pour vérifier et enregistrer les échanges entre les acteurs de ce marché. L’autre avantage de taille est de pouvoir traiter les transactions très rapidement.

La décentralisation du contenu multimédia devrait aussi séduire bon nombre d’artistes. Ils dépendent à la base de gros médias pour faire leur promotion et se faire connaître auprès du grand public. Ils pourront bientôt diffuser leur contenu sur un service qui utilise la chaîne de blocs sans avoir besoin de la validation d’une instance supérieure.

Les musiciens, vidéastes et écrivains sont aussi concerné par ces nouvelles plateformes. Leur rémunération ne sera plus confisquée en partie par un tiers et le goût des spectateurs et auditeurs fera la reste. Le choix de l’audimat ne sera ainsi plus limité.

Source