6 raisons de matter Stranger Things : la série du moment

On parle pas trop série d’habitude sur Hiboo, mais la c’est un monument, on ne peut qu’en faire un article pour vous la conseiller. Bon digne héritier de GOT. Nous avons trouvé 6 raisons pertinentes de regarder Stranger Things. Si vous n’êtes pas encore fan de cette très bonne série, vous allez sans doute être convaincu par notre argumentaire.

Stranger Things est produite par Netflix et c’est son premier véritable succès mondial. Elle met en scène des personnages attachants, en proie à des forces surnaturelles qui les dépassent. La petite ville américaine nommée Hawkins ou les événement se déroulent a pourtant l’air tranquille, de prime abord. Pourtant, un laboratoire de recherche bizarre semble y mener des expériences malsaines. Des monstres commencent même à apparaître ! Heureusement, les héros vont être aidés par Eleven, une jeune fille capable d’utiliser la télékinésie… Après 17 épisodes, le verdict est sans appel : la série est un carton planétaire plébiscité par les critiques et le grand public. Et on est capable de dire pourquoi ça fonctionne autant en fournissant des arguments en sa faveur, pour que vous la regardiez sans plus tarder si ce n’est pas déjà fait !

 

Le jeu d’acteur des enfants est excellent

On parle même de véritables révélations. Si Millie Bobby Brown jouant Elfe s’est illustrée dans la saison 1, la seconde a propulsé le petit Noah Schnapp en tant que valeur sûre. Harcelé psychiquement par le chef Demogorgon, il livre une performance époustouflante. Mais le reste du casting est pas mal non plus, avec le retour en force de l’actrice Winona Ryder en mère de famille anxieuse convaincante. Les autres gamins sont adorables, surtout Gaten Matarazzo avec sa casquette.

 

C’est un véritable hommage aux années 80

Les frères Duffer ne cachent pas leur attirance pour cette décennie, même s’ils sont trop jeunes pour bien s’en rappeler. Les influences revendiquées ne manquent pas, comme la filmographie de Steven Spielberg ou encore le maître de la série B, John Carpenter. Ils jouent sur cette nostalgie pour une plongée crédible dans l’époque. Que ce soit au niveau des looks, des coiffures avec abus sur la laque ou même les voitures et le mobilier, tout est pensé pour vous faire sentir que vous faîtes un voyage dans le temps. Mais les réalisateurs n’en font jamais trop.

 

C’est un habile mélange des genres

Si on ne connaît pas encore ce show télé, on peut s’attendre à quelque chose d’un peu kitsch, comme un drame pour ados avec des effets spéciaux cheap. Il n’en est rien. Tout est bien mis en scène, notamment le triangle amoureux des adolescents. Mais il faut se rappeler que c’est une oeuvre de science fiction avant tout. On trouve en effet des éléments comme des technologies futuristes pour l’époque. S’ajoute à ça l’horreur, car il y a des scènes gores et explicites. On peut aussi dire que c’est fantastique, vu qu’il y a une part d’inexpliqué. Cette alchimie fonctionne merveilleusement bien.

 

Il y a d’autres saisons de prévues

La saison 3 de Strangers Things est déjà en préparation et on connait désormais la date de sortie. Il se pourrait même qu’il y en ait 4 au total, voire 5. En tout cas, celle qui sortira en 2018 montrera sûrement les protagonistes devenus ados et évoluant dans l’enfer de la high school (l’équivalent français du lycée). Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin ! Surtout que les acteurs commencent à grandir et il faut donc s’adapter. Les problématiques amoureuses, le défi de l’autorité parentale et le besoin de se lancer des défis pour tester ses limites vont sans doute devenir des thèmes récurrents.

 

La bande originale est magistrale

Le thème du générique est très travaillé et on le doit au groupe Survive. C’est devenu la signature emblématique et elle commence à être reconnue automatiquement. On retrouve aussi toute la musique 80’s qu’on apprécie, de la Pop au Hard Rock chevelu, en passant par la New Wave. Tout ceci rappelle la période où on payait pour avoir sa musique ! Même si les cassettes audio ont commencé à changer la donne. Toute l’OST colle parfaitement bien à l’ambiance en tout cas.

 

Les monstres sont flippants

Le Flagelleur Mental a un côté traumatisant, c’est comme une synthèse de nos pires cauchemars infantiles. Et ses espèces de chiens mangeurs de chair humaine ont de quoi rappeler des peurs nocturnes, un peu comme le monstre sous le lit. On a beaucoup de travail sur l’obscurité et les ombres, pour que notre imagination fasse le reste en comblant les vides avec nos phobies. Par la suite, on verra sans doute d’autres types de créatures monstrueuses et immondes issues du Monde à l’Envers.