Les Hiboo voyageurs : Les bons plans sorties à Paris et ailleurs

 Les hiboo récit de voyage budapest

Pourquoi j’ai écrit un récit de voyage sur Budapest

J’ai toujours voulu raconter mes moments à Budapest de manière assez personnelle mais je n’avais jamais trouvé ni le temps, ni la façon de le faire. Fan de photos et de montages aussi ridicules que grotesques, j’ai finalement eu le déclic et me suis dit finalement que je pourrais raconter mon récit de voyage à Budapest sous forme d’un reportage photos et dessins.

Un pot pourri dans lequel je peux m’exprimer et exprimer ce que j’ai toujours ressenti dans cette ville : une impression de désordonné, d’un grand n’importe quoi et aussi à la fois d’un endroit où on se sent très vite chez soi, entouré d’amis et où il fait bon vivre. J’ai aussi ajouté des commentaires, certains se voulant drôles (se voulant hein), d’autres comme des anecdotes à propos de mon séjour, et enfin quelques infos pour les curieux.

Mais avant tout, le plus important restait les photos. Alors au lieu d’un album classique et des rangées de photos bien alignées les unes à côté des autres, j’ai préféré donner cet effet scrapbooking, comme si on les avait collées à la va-vite dans un carnet de voyage.

Cela, c’est pour la forme, mais le fond compte bien plus.

Un an que je n’y étais pas retourné et toujours les mêmes automatismes, les mêmes frissons au moment de franchir la porte du Szimpla Kert, d’entrer dans l’eau chaude des Bains de Szechenyi, d’écouter la cohue se précipiter pour faire une traditionnelle photo sur la Place des Héros, de ne toujours quasiment rien comprendre à la langue hongroise, de découvrir de nouveaux endroits comme le Csendes Tars ou redécouvrir d’autres comme le Kölleves où j’ai passé tant de bons moments durant mon Erasmus. J’arrête là pour la guimauve.

La grande vérité, c’est que je suis on ne peut plus fier de cette ville (et m*rde, re-guimauve), que j’ai déjà soûlé pas mal de mes amis ou connaissances à force d’en parler mais je ne peux m’empêcher de me sentir comme un des ambassadeurs non officiels de cette ville. Budapest ferait une magnifique ville pour accueillir les Jeux Olympiques en 2024 même s’il y a très peu de chances qu’elle les remporte. Elle fait déjà une très belle ville pour accueillir le Festival du Sziget chaque été. Et elle m’a comblé, mes frères, mes amis et moi-même quand, durant ce séjour d’avril, elle nous a accueilli.

« J’ai kiffé », ça ce n’était pas une surprise mais j’espère que vous apprécierez aussi ce récit de voyage personnel. Toutes vos questions ou demandes d’informations sont bien sur les bienvenues dans les commentaires. D’autres articles sur Budapest traînent aussi sur le blog dont je vous mettrai les liens en fin de reportage.

Bonne lecture à vous !

récit de voyage Budapest Avenue Andrassy Budapest récit de voyage Place-des-Heros-Budapest Szechenyi-Budapest bar budapest ruin budapest ruin bar Szimpla Kert récit de voyage basilique récit de voyage Budapest récit de voyage Budapest

Nicolas

Nicolas

Rédacteur en chef

Passionné de nouvelles technologies, de marathons et de voyages, j’espère vous emmener loin avec moi comme Forrest Gump mais sans la barbe. J’ai beaucoup d’humour comme vous pouvez le voir et j’aime en glisser dans mes articles qui pourtant traitent de sujets de fond. Mon prochain objectif : le marathon de Budapest en octobre 2016.

Les 3 lascars de Budapest

13153464_820160878115689_1229090301_n

Les 3 frères à Budapest

Budapest voyage

Les amis de Budapest

budapest amis

Retrouvez tous les articles sur la ville Budapest !

Chose promise, chose due ! Voici les articles en lien avec Budapest…j’espère que vous les lirez avec autant de passion que j’en ai eu pour les écrire :

Les plus beaux marchés de Noël sont à Budapest

Festival Sziget de Budapest 2015 : récit d’une semaine de folie

Pourquoi les ruin bar de Budapest sont les meilleurs d’Europe

Budapest : 15 raisons qui font que cette ville est une destination magique

Et toutes les adresses des plus beaux lieux de ce récit de voyage à Budapest

Dans l’ordre :

-L’avenue Andrassy (Andrassy Ut), florissante

-Non loin, la rue Lendvay (Lendvay Utca)

-La Place des Héroes (Hősök Tere )

-Le château draculesque de Vajdahunyad  (Vajdahunyad Vára)

-Les Bains de Széchenyi (Széchenyi Fürdő)

-Le ruinbar Kőleves kert (41, rue Kazincsy)

-Le ruinbar Szimpla kert (14, rue Kazinczy)

-Le ruinbar L’Instant (38, rue Nagymező)

-La Synagogue de la rue Dohany (2, rue Dohany)

-La Basilique Saint-Etienne de Budapest, (1, Place Saint-Etienne)

-Le Château de Buda (2, Place Saint-Georges)

-Le Csendes Társ et le jardin Karoly (18, rue Magyar)

-Le café Lumen (2, Place Mikszáth Kálmán)

-La Place Vörösmarty

Merci encore pour votre lecture !

Reçois toutes les dernières tendances une fois de temps en temps !

Nous vous concoctons une fois toutes les deux semaines une sélection des toutes nouvelles tendances ! Surtout ne les ratez pas !

Merci de t'être inscrit !